10 mars 2009

Décevant....

Avant hier, c'était la "Journée Internationale de la Femme".... Combien de femmes étaient au courant? combien en avaient de l'intérêt?  Comme d'habitude, très peu d'articles dans la presse mondiale ont été rédigé pour célèbrer et promouvoir cette grande journée dont le but est d'honorer les trop rares figures féminines qui ont réussi a laisser leur nom dans cette histoire de l' humanité foncièrement misogyne et continuer le combat perpétuel pour l'égalité des sexe. Au mieux un petit article en bas de page, au pire un désintérêt méprisant. Si preuve en est, l'attitude des médias mondiaux illustre mieux que tout autre le besoin de persévérance de ce combat quotidien.

Marie Curie, Rosa Parks, Harriet Tubman, Simone de Beauvoir, Colette, Clara Shumann, Simone Veil, Diane Fossey, Mildred Cohn, Camille Claudel, Jean Goodhall, George Sand, Indira Gandhi, Amelia Earhart, et bien d'autres. Trop peu de grandes femmes courageuses qui ont réussi se défaire du carcan patriarcal pour élever leur nom a une juste postérité, bravant souvent une opinion ouvertement négative, machiste et religieusement manipulée toute déterminée a les enfermer pour toujours dans un rôle de subordonnée servile juste bonne a procréer et a se taire.

Le combat féminin pour un juste égalité semble une tache impossible, des milliers d'années d'asservissement ne s'envole pas en quelques minutes, mois ou années. Inconsciemment ou consciemment, une grandes majorité de femmes en sont encore au stade de la servilité, forcée ou juste insidieusement distillée au jour le jour par nos sociétés patriarcales.... comment les en blâmer quand les grands textes semblent a ce point les ignorer: bible, déclarations des droits de l'homme, etc...  quand l'histoire leur offre si peu de figures propre a élever leur conscience collective, quand la société est si bien orchestrée pour les empêcher d'accéder a un statut d'égal (sans y perdre leur âme ou leur caractère propre i.e les femmes de pouvoir - Tatcher, Rice, Alliot-Marie, Albright, Palin, etc...). On le voit bien dans le combat des femmes pour le contrôle de leur corps, dans la recherche, dans la religion ou la politique, dans les inégalités de salaires et surtout dans la vie de tous les jours....

Si progrès il y a, ceux-ci ne sont jamais permanent, leur survie dépend du combat quotidien de rares femmes actives et dévouées qui ont a lutter farouchement contre une opinion publique défavorable et manipulée. Ses femmes courageuses sont souvent exposée au dénigrement systématique du pouvoir masculin et souvent aux autres femmes elles-mêmes par jalousie parfois ou le plus souvent par simple ignorance!

"la Journée Internationale de la Femme" devrait être un jour important pour rappeler que le progrès et l'égalité des sexes ne sont pas des faits acquis, mais un combat permanent pour un plus grand respect et une plus grande liberté d'esprit. Malheureusement, elle est souvent reléguée aux oubliettes car le pouvoir reste aux mains d'homme obtus et rétrogrades qui s'accrochent jalousement a garder le status quo intact pour leur seul profit.


Commentaires

    un bien beau message après un silence trop long ...ravie de te lire a nouveau Nico

    Posté par Carole, 11 mars 2009 à 07:50

Poster un commentaire